MALASTRANA FESTIVAL OU LA MONDIALISATION POSITIVE !

MALASTRANA FESTIVAL OU LA MONDIALISATION POSITIVE ! dans CULTURE MALASTRANAFESTIVAL11_jerome_gaillard

Cet été, la Magma family s’est offert une petite escale de l’autre côté des Alpes, en méditerranée afin d’accompagner un meneur de troupe sur sa terre natale.

7 ans en arrière, nous recevions des dossiers de presse incompréhensibles de la part d’un certain Vincenzo. D’année en année la chose devenait plus claire, le français s’améliorait et nous comprîmes qu’il s’agissait d’un festival italien. Mais pourquoi un festival italien écrirait à un magazine bourguignon ? Parce que Vincenzo Cirillo officie en France, à Dijon avec le Italiart Festival en faisant venir des artistes italiens (pas uniquement, nous comptons aussi des français, des polonais…) mais également en Italie à Cascina en Toscane (petite ville voisine de Pise) où il fait venir des artistes français (mais des italiens aussi !).

Bref, après la venue d’artistes Côte d’oriens comme Titus le Pèse-Nerfs, Frédéric Gagné… Cette année ce fut le tour de l’auteur  photographe Matthieu Chéneby (dijonnais mais aussi fort sympathique ! www.matthieu-cheneby.com) et de Nikki plasticienne Angevine (non moins sympathique) de représenter la France au Malastrana Festival.

Si le nom de ce festival ne sonne pas italien, il évoque néanmoins le nom d’un quartier de Prague où l’art italien prédomine mais pour l’organisateur, c’est aussi un hommage au Printemps de Prague et sans doute, plus près de nous, aux mots d’ordres de la Street Party 99 : « protester contre la mondialisation, la pauvreté et les inégalités ». Tout est dit ! L’art se libère dans la rue mais ici pas de tête d’affiche, tout le monde est à la même enseigne, seule la rencontre est mise en avant. Rencontre avec le public mais aussi rencontre entre artistes. La grande rue de Cascina voit ainsi naître des battles de musiciens, des photographes qui deviennent modèle pour peintre, des danseuses qui maquillent des enfants, des plasticiens qui discutent de musique avec le public, des enfants faire le show…

Retour en image sur un festival populaire et sans frontière : le Malastranafestival

(photos et textes copyright Jerome Gaillard)

pour en savoir plus : http://www.malastranafestival.it

Retour au site

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Euphonie |
Les escapades |
Le temps d'un scrap |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Lacroixderena
| Kakareil
| Dans les vignes